Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 03:30



Toile de fond


Pour devenir un artiste célèbre et avoir les femmes à ses pieds, Jérôme intègre une école d'art. Mais dans cette école où mesquineries et ambiance loufoque sont de rigueur, personne ne reconnait son talent, les professeurs sont médiocres et les élèves antipathiques... Pour sortir de l'ombre Jérôme décide d'élaborer un plan des plus risqués...


Pinceaux et cordelette

Art School Confidential est la troisième réalisation du cinéaste américain Terry Zwigoff, 59 ans.
Il fait suite à Ghost World sorti en 2002 et le très drôle Bad Santa sorti en 2004.
Peu de films donc, mais au final toujours une réussite qui fait du Monsieur une figure de proue du cinéma indépendant américain.
Et ce n'est pas ce troisième film qui ternira la réputation de Zwigoff: Art School Confidential est une vraie réussite, très agréable à voir et sûrement à revoir, dans la lignée du cinéma de Di Cillo.
Cette satire du monde de la peinture nous offre de grands moments cocasses où le ridicule de certains personnages (de leurs oeuvres et de leur interprétation de l'Art en général) est à la hauteur de leur prétention.
Mais Zwigoff ne s'est pas juste contenté de caricaturer cet univers, il a pimenté le tout avec une histoire de serial killer qui rôde depuis quelques temps dans les parages, à la chasse de nouvelles victimes. Ce petit côté policier prendra d'ailleurs toute son ampleur dans le dénouement du film et servira toute l'ironie du réalisateur pour finir d'achever le milieu.


Galerie d'Art



Crayons et gouaches

Beaucoup d'acteurs peu connus dans le film en tête desquels Max Minghella  et Sophia Myles sortent bien leur épingle du jeu respectivement en jeune créatif plein d'ambitions et modèle.

Mais aussi beaucoup d'acteurs confirmés et adeptes du cinéma indépendant: John Malkovich et Anjelica Huston sont des professeurs d'Art tandis que Steve Buscemi campe un tenancier de bar branché qui a exposé de nombreux artistes à succés. Cette double facette avec de jeunes pousses au premier plan et de vieux arbres un peu plus loin dans le jardin est très plaisante et la formule contribue indubitablement à la réussite du film.
Donc si vous avez envie de passer 1h42 de détente sans prise de tête, Art School Confidential est fait pour vous.
Du Grand Art, Monsieur Zwigoff !


Bonus: 10 secondes pour faire une toile de Maître !


Partager cet article
Repost0

commentaires

thesis proposal 04/05/2011 09:55

buy thesisI accept it as true that you have done a helpful contribution on internet by creating such a channel.

Fab 27/02/2007 11:54

Tes souvenirs sont bons Sibilla. C'était à l'UGC de Bordeaux. Et je ne suis pas complètement taxiphobe. Taxi Driver est l'un de mes films préférés. ;-)

Spazmatazz 26/02/2007 15:46

Il faut dire que le trio est particulièrement comique.
Je me souviendrai longtemps de cette scène où Billy Bob, exténué de jouer au Père Noël devant tous ces gosses en furie, demande à Thurman, muet par timidité, ce qu'il voudrait à Noël.
Bien entendu, je ne dis pas que le film est super car les frères Coen ont participé au scénario. Nan nan hein. :D

Sibilla 26/02/2007 14:57

Ah ben voilà tout s'explique ! J'ai beaucoup aimé Bad Santa par contre. D'ailleurs je l'avais vu avec un blogueur Taxiphobe si je me souviens bien ! ;)
lol

Spazmatazz 26/02/2007 14:31

"Saïd... euh pardon Samy !!! Il dit du mal de Scarlett, va lui péter sa gu...., Luc te repaiera la caution" :D
Des 3 films de Zwigoff c'est Ghost World que j'ai le moins aimé, probablement car le moins drôle.
Mais je ne peux que conseiller Art School et le fameux Bad Santa ! :)