Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 22:55

L'histoire

Dans une banlieue riche de L.A., Johnny et sa petite bande jouent aux durs et trafiquent un peu. Livrés à eux-mêmes, leur vie n'est qu'une quête permanente d'émotions fortes. Pour s'assurer que Jake lui remboursera bien tout l'argent qu'il lui doit, Johnny et sa bande kidnappent son petit frère, Zack. Sous la bienveillante garde de Frankie, Zack va alors se mêler au groupe au cours d'une virée de trois jours riche d'alcool, de filles et de nouvelles expériences. D'heure en heure, son statut d'otage devient de plus en plus flou pour tout le monde. Pourtant, la réalité de la situation ne va pas tarder à resurgir. Pressé par son père, pourchassé par la police, Johnny a le choix entre une prise de conscience et une fuite en avant. La situation va lui échapper, bien au-delà du pire...

Être ou ne pas être

Inspiré de faits réels, Alpha Dog relate la déchéance dune bande de voyous impliquée dans le kidnapping d'un jeune de 15 ans. Tout aurait bien pu se passer si l'un d'entre eux avait euau moins un neurone valide.

Or ce n'était pas le cas. Pourtant la situation était loin d'être inextricable avec un otage très conciliant et prenant goût à sa mésaventure... même si, à la base, kidnapper quelqu'un n'est pas forcément la meilleure des choses pour bien démarrer sa vie d'adulte...

Bref, tout pouvait très bien rentrer dans l'ordre assez rapidement mais, à trop vouloir jouer les petits caïds sûrs d'eux, ces gosses (puisqu'on peut difficilement les considérer autrement) ont fini par dévoiler de la naïveté et plus encore de l'immaturité qui leur ont été fatales.  
Ainsi le kidnapping du jeune Zack s'est révélé être un véritable traquenard pour ces jeunes parvenus complètement dépassés par l'issue des évènements.
Sur fond de fiestas bien arrosées et saupoudrées au Tang, Nick Cassavetes dépeint une jeunesse déconnectée de la réalité et nourrie à la sauce MTV, aux blondes bimbos écervelées et aux bangs apprivoisés. 

Son film est globalement une réussite, avant tout servie par une performance générale d'acteurs très correcte.

D'ailleurs, même si je ne suis pas fan du bonhomme, je ne peux qu'applaudir celle de Justin Timberlake (Bridou pour les intimes) qui joue avec justesse et émotion son rôle de jeune dépravé à la fois confiant et fragile. On peut également souligner les présences de Sharon Stone et Bruce Willis, qui sans être exceptionnels ou plutôt sans faire mieux que d'habitude, étoffent un peu plus la distribution du film. 
Enfin, j'ai particulièrement apprécié l'ironie avec laquelle le réalisateur américain annotait en bas de l'image le nom de chaque témoin (presque 40) du rapt, renforçant un peu plus l'absurdité de l'incroyable choix qui s'imposait aux yeux de ces djeunz.


Hollywood et la dure vie d'un tapis...



Partager cet article
Repost0

commentaires

Fav43 04/05/2007 11:51

Je n'ai pas vu "Alpha Dog" (USA, 2007) de Nick Cassavetes mais il semble une pâle copie de l'univers du grand Larry Clark.

alastor 28/04/2007 00:38

Pareil, même si j'ai trouvé que le réal s'éloigner parfois légérement trop de son sujet pour peindre le portrait de cette jeunesse dorée, le tout reste vraiment très interessant et par l'absurdité du fait divers et de sa conclusion: captivant

Fritzlangueur 24/04/2007 17:53

Oui ce film est plutôt bon en tout cas il repose sur la sincérité de son réalisateur et d'acteurs vraiment étonnants.

jeanphi 22/04/2007 17:46

Trés bon film,
l'histoire est parfaitement amenée et prenante,
le casting y est irréprochable (étonnant le petit justin timberlake!),
à voir!