Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2006 5 01 /09 /septembre /2006 11:24

A quelques jours de la sortie de Hostel en DVD, écrire quelques lignes sur Eli Roth et son travail déroutant était la moindre des choses.

Ce jeune cinéaste multicasquettes de 34 ans (il est réalisateur, scénariste et producteur) compte à son actif deux films et déjà de nombreuses éloges des plus grands (Quentin Tarantino, David Lynch ou Peter Jackson).

Son premier film, Cabin Fever a été co-écrit avec un pote de chambre de l'université à New York en 1995. Mais ce n'est qu'en 2003 que le film est sorti en salles, faute d'investissements suffisants (Cabin Fever a finalement coûté 1,5 million de dollars).  Une sortie remarquée puisqu'il a été le film d'horreur le plus rentable de l'année 2003 avec plus de 100 millions de dollars de recettes (entrées et ventes de DVD).
En 2005,  Hostel, son deuxième film, est produit par Tarantino qui a été emballé par le premier film du réalisateur. Plus rentable encore que son aîné, il a rapporté à ce jour 180 millions de dollars de recettes, largement de quoi amortir les 4 millions de dollars investis.

Autant dire que, même si le genre se porte de nouveau à merveille depuis 2/3 ans, Eli Roth a apporté sa petite pierre à l'édifice "maison hantée". Mais pas vraiment de manière conventionnelle...

Car l'horreur racontée par ce jeune réalisateur choque et rend mal à l'aise le spectateur.
Dans Hostel, les scènes de torture sont d'une froideur qui claque dans un contexte vraiment malsain et réaliste.
Le succés de ses films est logique: l'américain use des recettes gagnantes habituelles (de jeunes adultes vacanciers plongés dans l'effroi dans un cadre qui leur est totalement inconnu) et y ajoute en abondance deux condiments supplémentaires: le sang et la dérision.
Là où la majorité des réalisateurs n'osent pas s'aventurer de "peur" d'être censurés, Eli Roth franchit les limites et ça marche !

La structure d'Hostel est assez révélatrice de sa vision à deux facettes du film d'horreur.
Côté Pile, le Paradis sur Terre où le sexe est roi et les jeunes femmes superbes et "disponibles".
Le spectateur est mis à l'aise dans un climat serein rappelant les films potaches comme American Pie.
Côté Face, l'Enfer où la folie torture la raison, où le sang noie les pensées les plus obscures.
La transition entre ces deux phases est une chute vertigineuse vers l'impensable et l'insoutenable qui donne plus d'ampleur destructrice au côté Face .

Dans cet optique extrême, Eli Roth a ses fans et ses détracteurs mais son oeuvre marque.
Pour ma part, j'ai éprouvé un sentiment de dégoût pour cette violence gratuite quand j'ai vu Hostel
Mais le jugement prématuré que je m'étais fait à chaud a vite évolué et je me suis rendu compte que le film perdrait tout son sens et l'histoire tout son surréalisme sans cette surenchère de scènes toujours plus gores. Car le but premier du film est de plonger les personnages (et les spectateurs) dans l'horreur absolu, passer du Paradis à l'Enfer en un laps de temps sans les préparer à affronter le pire. Et c'est la grande force de Hostel.

Ce film m'a définitivement vacciné du cinéma de Roth donc je savais à quoi m'attendre avant de voir Cabin Fever, son premier film. Ce premier essai est indéniablement un hommage à l'Evil Dead de Sam Raimi.

L'humour et le gore s'entrechoquent et ce mélange rend le film beaucoup plus divertissant que son cadet.
Même si certaines scènes sont particulièrement sanglantes, il s'ensuit toujours une pointe d'humour pour faire descendre la pression... ce qui n'était pas le cas d'Hostel où la température ne cessait de grimper.

En attendant Hostel 2 qui devrait débouler dans les salles sombres début 2007 et reprendre l'histoire là où elle se terminait dans le premier, je conseille à tous les fans de l'horreur extrême le DVD de Hostel, disponible à partir du 5 septembre dans toutes les bonnes boucheries.


3 jeunes hommes et 2 jeunes filles ont loué une cabane dans la forêt pour y fêter la fin de leurs études. Mais la fiesta tourne au cauchemar quand un ermite infecté par un mystérieux virus fait son apparition. Les 5 jeunes gens vont devoir faire face à ce terrible virus qui dévore les chairs de ses victimes...

Cabin Fever disponible en DVD


Deux étudiants américains, Paxton et Josh, ont décidé de découvrir l'Europe avec un maximum d'aventures et de sensations fortes. Avec Oli, un Islandais qu'ils ont rencontré en chemin, ils se retrouvent à Prague dans ce qu'on leur a décrit comme le nirvana des vacances de débauche : une propriété très spéciale, pleine de filles aussi belles que faciles… Natalya et Svetlana sont effectivement très cool…un peu trop même. Paxton et Josh, vont vite se rendre compte qu'ils sont tombés dans un piège. Ce voyage-là va les conduire au bout de l'horreur...

Hostel sortie DVD le 5 septembre 2006



Partager cet article
Repost0

commentaires

Reviews 12/08/2011 03:51

WsEbPfFFaterm life insurance quote >:-]] car insurance quotes 8-[[[

bobringer 11/08/2011 02:50

JDcbKehdfoaffordable car insurance 304375 car insurance in florida %-OOO

DJxDoublexR 10/08/2011 04:09

NnTagcQUBhcFtramadol nuzb cialis :[[

skcvstang 07/08/2011 04:31

IvWhKVhtqdPPUyBRcraccutane sdhofl propecia >:))

milfeule 07/08/2011 02:46

QfHdlfpCUldVorswJhauto insurance quotes pku free life insurance quotes 30913